Le chèque éducation bientôt abandonné par les ultralibéraux et les partisans de l’école privée hors-contrat ?

samedi 7 mai 2011

Les ultralibéraux de l’UMP (par exemple Billot de Lochner, qui est à la tête de la Fédération Banque-Finance-Assurance de l’UMP et qui dirige l’association Audace 2012) font campagne pour la création à côté de l’Éducation nationale, d’un secteur totalement libre qui serait financé par l’État, ce que réclament aussi des mouvements de soutien aux écoles privées hors-contrat (principalement catholiques).

On en sait maintenant un peu plus sur les modalités de financement de cet enseignement libre par l’État tel qu’il est envisagé par ces mouvements.

Et c’est A. Coffinier qui l’explique dans un commentaire à la 12e proposition de Lochner :

« Il faudra choisir la formule à la fois la plus conforme à la culture française et la plus simple. Sans doute est-ce de rembourser aux familles le coût des scolarités engagées sur une base forfaitaire fixée par la loi, et ce à travers soit une réduction de l’impôt dû, soit l’octroi d’une prime d’un montant équivalent si la famille n’est pas imposable. »

voir

« http://lesalonbeige.blogs.com/my_we... »

De nombreux parlementaires sont en effet encore hostiles à la solution du chèque éducation et le ministre a déjà fait savoir que le gouvernement n’y était pas favorable :

voir

« http://questions.assemblee-national... »

Il est à noter que le système de la déduction fiscale permet déjà de financer indirectement des entreprises comme Acadomia pour les parents souhaitant faire donner des cours particuliers à leurs enfants. Les écoles privées hors contrat ne manqueront sans doute pas de se servir de cet argument pour réclamer le même type de financement public indirect...

source Mammouth déchainé

Les écoles privées confessionnelles intégristes en particulier sont à la recherche de tous les financements publics possibles comme nous le dénonçons régulièrement.


article du SUNDEP

Annonces

Clips de Solidaires

Agir maintenant !

Solidaires dans un monde de brutes

Égalité Hommes-Femmes

On lâchera rien

Ode aux manifestants