Rythmes scolaires : après 2012...

lundi 11 juillet 2011

Admettons que l’intérêt de tous les partenaires qui se sont saisis de la question des « rythmes scolaires » soit uniquement centré sur le rythme de travail et d’apprentissage des enfants, collégiens et lycéens !

Oublié le lobby touristique et hôtelier (qui ne veut pas de deux semaines de vacances à la Toussaint mais qui veut deux semaines complètes en février (ah les locations du samedi au samedi... pour ceux qui en ont les moyens !),

oubliée l’école-garderie qui serait tellement pratique pour de nombreux parents,

oublié le fait que les enseignants de Lycée prennent depuis des années les vacances entre le 7 et le 14 juillet

oublié le prétexte de la durée des vacances qui justifierait un salaire inadmissible pour des bac +5 ( ramenez votre salaire sur 10 mois, voire 9 mois, a-t-on entendu comme arguments...

Rappelons que modifier la durée de travail des enseignants :

- impacte leur santé
- doit impacter de manière significative leur salaire ; le salaire de tous les enseignants et non pas le salaire des seuls débutants ce qui permet à la communication du Ministre d’affirmer que les enseignants ont été augmentés !

De plus, les enseignants ne croient plus les promesses de ces ministres qui les méprisent : dans ce cadre, additionner dans le sondage du SNES, les 23% qui disent « Oui, en contrepartie d’une diminution du nombre d’heures de cours » et les 33% qui disent « Oui, en contrepartie d’une revalorisation de la rémunération » pour affirmer que les enseignants sont majoritairement prêts à accepter un allongement de leur présence dans l’établissement, n’est pas significatif de la réelle volonté des enseignants à accepter n’importe quoi... et bien sûr, sans contrepartie !

On a tellement décrié les enseignants qui ne connaissaient pas les entreprises et pour lesquels il faudrait des stages obligatoires : que les décideurs, à tous les niveaux, passent au minimum deux trimestres dans des classes de 30 élèves ou plus, préparent les cours, corrigent les copies, rencontrent les parents (des réunions de parents jusqu’à 21 heures plus des rendez vous individuels), soient inspectés... et ce, pour le salaire d’enseignant bien sûr !

à suivre bien sûr !


Annonces

Clips de Solidaires

Agir maintenant !

Solidaires dans un monde de brutes

Égalité Hommes-Femmes

On lâchera rien

Ode aux manifestants