« Vous connaissez au moins deux Régions qui financent illégalement un réseau confessionnel et contractent directement avec une religion ? »

lundi 11 juillet 2011

Oui la Région Rhône Alpes et la Région Bourgogne si l’on en croit « LYONMAG[1] : « Le Président du Conseil régional et le Comité Rhône-Alpes de l’Enseignement Catholique ont signé ce vendredi un protocole d’accord relatif au financement des lycées privés de l’Education nationale sous contrat d’association avec l’Etat. »

Ce protocole est illégal, la Région ne peut contracter avec un organisme fédérateur, seuls les établissements privés sont reconnus. L’annualité budgétaire ne peut autoriser à signer un engagement pour plusieurs années. De plus ce n’est pas un financement d’établissement privé mais le financement d’une confession.

On ne peut se limiter à une comparaison des mérites présupposés du public et du privé. Il n’y a pas de réussite uniforme, globale propre à l’un ou l’autre secteur. Il y a des établissements publics très différents entre eux et pareillement pour le privé. La question scolaire a d’abord et avant tout, pour objet un système pluriel qui perdure pour des raisons idéologiques ou mercantiles. Ceux qui prétendent le contraire s’inscrivent souvent dans des logiques inavouées, marchandes, libérales ou cléricales. La privatisation, revendiquée en Grande Bretagne par exemple, est chez nous dissimulée à dessein.

par Eddy Khaldi, sauvons l’Ecole


Documents joints

Rhône-Alpes

Annonces

Clips de Solidaires

Agir maintenant !

Solidaires dans un monde de brutes

Égalité Hommes-Femmes

On lâchera rien

Ode aux manifestants