Luc Chatel en rajoute une couche !

samedi 19 novembre 2011

Le ministre de l’Éducation Nationale vient de déclarer qu’il jugeait possible de continuer à supprimer des postes après 2012 dans un entretien jeudi 18 novembre avec le journal Les Échos. (au delà donc, des 14000 suppressions à la rentrée 2012)
Citation du ministre : « si l’on fait des réformes d’organisation et de structures du système éducatif, oui, il sera possible de réduire encore le nombre de postes en ne remplaçant pas un certain nombre de départs en retraite ».

Au cours de cet entretien n’hésitant pas à quelques provocations supplémentaires il suggère même l’éventualité de recourir « à un organisme indépendant » pour l’évaluation des élèves, argumentant sur le désir de transparence des parents d’élèves.
Il évoque également la suppression de la carte scolaire et une pré-orientation dès le début du collège pour les élèves en difficulté justifiant ainsi l’orientation précoce des jeunes et l’enterrement du socle commun.


Annonces

Clips de Solidaires

Agir maintenant !

Solidaires dans un monde de brutes

Égalité Hommes-Femmes

On lâchera rien

Ode aux manifestants