Proposition de loi GROSPERRIN : une provocation de plus !

mercredi 1er février 2012

L’Assemblée nationale examinera en séance publique, les 8 et 9 février 2012, la proposition de loi du député UMP Grosperrin modifiant le code de l’éducation sur l’organisation de la formation des enseignants.

UNE PROPOSITION DE LOI INACCEPTABLE !

Alors que la réforme de la formation des maîtres mériterait des discussions et une remise à plat, surtout après l’arrêt du Conseil d’État qui a annulé une partie de cette réforme et rétablit le cahier des charges de la formation des maîtres ainsi que les IUFM comme seuls établissements de formation des enseignants et CPE.

La proposition de loi du député Grosperrin au contraire ne tient aucun compte de l’arrêt du Conseil d’Etat, en effet, en remplaçant dans le texte « la formation des maîtres est assurée par les IUFM » par : « elle est assurée notamment par les universités », elle supprime définitivement la référence explicite aux IUFM (contenue actuellement dans l’article L625-1).

La proposition de loi poursuit ainsi son objectif de suppression des IUFM qui n’a pu être atteint suite au fort mouvement de contestation de cette réforme et à la décision du Conseil d’Etat.

Monsieur Grosperrin persiste et signe après avoir déjà par le passé, proposé de supprimer les concours et de permettre aux chefs d’établissements de recruter directement les enseignants.

C’est une nouvelle remise en cause du service public d’éducation et de la formation de ses personnels !


Documents joints

Proposition 4151
La proposition de loi

Annonces

Clips de Solidaires

Agir maintenant !

Solidaires dans un monde de brutes

Égalité Hommes-Femmes

On lâchera rien

Ode aux manifestants