Pas d’École Supérieure du professorat et de l’éducation (ESPE) pour les nouveau profs du privé ?

mardi 27 août 2013

Un décret *, publié au Journal Officiel du 27 août, modifie les conditions d’inscription, de délivrance d’un contrat provisoire pour l’année de stage.

A la lecture de ce décret, il semble que le Ministère de l’Éducation nationale se défausse sur les FORMIRIS et autres ISFEC pour la formation lors de la validation de l’année probatoire … En effet, lorsqu’il parle d’« un établissement d’enseignement supérieur » il ne parle pas des ESPE !

Malheureusement, il y a de moins en moins de formation avec les collègues du public dans le cadre des ESPE, puisqu’elles se réduisent dès cette année aux journées d’information avec le corps d’inspection …

Ce décret modifie donc les conditions d’inscription, de délivrance d’un contrat provisoire pour l’année de stage (équivalent de la nomination dans l’enseignement public) et, à l’issue de celle-ci, d’affectation et de délivrance d’un contrat définitif (équivalent de la titularisation dans l’enseignement public) aux lauréats des concours d’accès au certificat d’aptitude au professorat des écoles et des concours de recrutement des maîtres du second degré.

Le décret prévoit une année de stage préalable à la délivrance d’un contrat définitif, alternant formation dans un établissement d’enseignement supérieur et mise en situation professionnelle.

* Décret n° 2013-767 du 23 août 2013 relatif à la réforme du recrutement et de la formation des maîtres des établissements d’enseignement privés sous contrat.

Le texte du décret

Beaucoup d’inquiétude aussi quant aux Emplois d’avenir professeur EAP :

l’enseignement catholique prévoit déjà la formation dans ses ISFEC …Il ne manquerait plus que l’Etat finance encore ces formations privées revendiquant des pratiques confessionnelles au prétexte de caractère propre !


Annonces

Clips de Solidaires

Agir maintenant !

Solidaires dans un monde de brutes

Égalité Hommes-Femmes

On lâchera rien

Ode aux manifestants