Concours de l’enseignement en baisse en 2018

vendredi 29 septembre 2017

Le projet de loi de finances 2018 prévoit une hausse de 2 800 emplois d’enseignants dans le premier degré, et une baisse de 2 600 postes dans le second degré.
jeune prof classe de primaire

Aussi le SUNDEP Solidaires constate que le ministère met la priorité sur l’enseignement primaire...

Jean-Michel Blanquer l’a annoncé hier sur Cnews : le budget de l’Education nationale augmentera de 1,4 milliards d’euros en 2018, pour dépasser les 50 milliards. L’AEF indiquait toutefois que le budget 2018 pour l’Enseignement scolaire ne prévoyait aucune création de postes. Le projet de loi de finances 2018 pour l’éducation confirme que le nombre d’emplois restera stable, avec 2 800 postes d’enseignants du primaire en plus, 2 600 postes de professeurs du second degré et 200 postes administratifs en moins.
3 881 postes en plus devant élèves

Le ministère souligne toutefois que dans le premier degré, 3 881 postes d’enseignants devant élèves seront créés. Le nombre de postes d’enseignants affectés à temps plein augmentera en effet de 4 961, tandis que les emplois d’enseignants stagiaires à mi-temps devant élèves va baisser de 2 161.

Le nombre de postes d’enseignants du second degré diminuera, quant à lui, de 2 600, mais le ministère précise que cette baisse concernera des « postes non pourvus en 2017, sans impact sur les postes devant élèves ».
10 900 postes pour l’accompagnement des élèves en situation de handicap

Le PLF 2018 prévoit également « la mobilisation de 10 900 nouveaux emplois d’accompagnants d’élèves en situation de handicap ». Ces postes correspondent au recrutement de « 6 400 accompagnants supplémentaires au titre de la poursuite du plan de transformation des contrats aidés en AESH », et à « 4 500 recrutements supplémentaires directs d’AESH », précise le ministère.

cf. les chiffres de l’éducation nationale ci joint

Source Nousvousils


Commentaires

Annonces

Clips de Solidaires

Agir maintenant !

Solidaires dans un monde de brutes

Égalité Hommes-Femmes

On lâchera rien

Ode aux manifestants