CAPPEI : le ministère propose une deuxième voie , la VAE

jeudi 14 janvier 2021

Un décret publié le 21 décembre donne la possibilité de valider le certificat d’aptitude professionnelle aux pratiques de l’éducation inclusive (CAPPEI) par validation des acquis de l’expérience professionnelle (VAE).

Décret n° 2020-1634 du 21 décembre 2020 modifiant le décret n° 2017-169 du 10 février 2017 relatif au certificat d’aptitude professionnelle aux pratiques de l’éducation inclusive et à la formation professionnelle spécialisée

Pour le Sundep Solidaires , la VAE est une 2e voie d’accès au CAPPEI, qui est la bienvenue permettant de mettre en avant l’expérience de certaines et certains collègues qui travaillent ou qui déjà travaillé dans l’enseignement spécialisé.
Des collègues de l’enseignement privé qui ont fait été affecté sur ces postes sans avoir eu la possibilité de valider la certification pour différentes raisons et/ou des remplacements en ITEP, SEGPA,ULIS ou encore remplacés des professeurs spécialisés.
Toutefois, cette expérience doit être accompagnée d’une formation continue. Ce sont les fameux modules que le ministère souhaitait supprimer. Aussi, ce texte nécessite des garanties et des modalités bien cadrées.

La circulaire relative à la formation professionnelle spécialisée et au CAPPEI sera accompagnée de deux livrets :
- le livret 1 permettant de vérifier la recevabilité des candidat.es à la VAE,
- le livret 2 sera l’outil d’évaluation et de validation.

L’ensemble des participant.es au groupe de travail ont été d’accord sur le fait que les situations sont différentes entre PE et PLP par exemple, tant en SEGPA qu’en ULIS. Mais cela ne doit pas empêcher un suivi de l’enseignant.e par un.e pair.e ou un.e formateur.trice du centre de formation. A aucun moment, il ne s’agit de mettre en difficulté les collègues, mais au contraire d’avoir un accompagnement par un tiers.
C’est pourquoi le Sundep Solidaires est d’accord pour le jury soit composé dun formateur, conseiller pédagogique et un enseignant spécialisé comme dans l’oral du CAPPEI pour donner un caractère « solennel » à cette passation.

Le Sundep solidaires affirme qu’il est nécessaire que les besoins en formation, les départs et le contenu des stages MIN soient présentés lors d’une instance académique ou nationale. Même si la loi de transformation de la fonction publique existe avec toutes ses régressions, il s’agit pour nous de conserver des lieux de débats et de revendications pour garantir aux collègues une formation de qualité avec un traitement équitable.

Pour l’instant, Toutes les organisations syndicales n’ont pas défendu les mêmes demandes, certaines faisant de la VAE l’alpha et l’oméga de la certification au détriment d’une formation ambitieuse, inscrite dans la durée. L’administration va donc arbitrer et les textes seront revus (décret, arrêtés …).

Ainsi, il y a le maintien du droit aux MIN pour les collègues titulaires de la certification ainsi que la nécessité de justifier de 5 années d’ancienneté dont 3 sur un poste spécialisé avant de postuler à une VAE.

La DGESCO a conclu en nous informant que tous les budgets de formation n’étaient pas consommés dans les académies et qu’au regard des départs en MIN non effectués dans l’ensemble des académies, un groupe de travail spécifique à cette question aura lieu.


Commentaires

Annonces

Clips de Solidaires

Agir maintenant !

Solidaires dans un monde de brutes

Égalité Hommes-Femmes

On lâchera rien

Ode aux manifestants