L’employeur doit mettre à disposition du CE un local adapté et un matériel de fonctionnement suffisant

mercredi 4 juillet 2007

Dès lors que l’effectif d’une entreprise atteint 50 salariés, un comité d’entreprise (CE) doit être constitué.

Le CE a un rôle économique et social, et il s’occupe de la gestion des activités sociales et culturelles.

L’employeur doit veiller à ce que le comité d’entreprise dispose de certains moyens. Quels sont les moyens que l’employeur a l’obligation de mettre à disposition du CE ?

L’histoire :

Un comité d’entreprise avait décidé d’attaquer en justice les dirigeants de l’entreprise. En effet, la représentante du CE estimait qu’il y avait délit d’entrave dans la mesure où l’employeur n’avait pas mis à la disposition du comité, un local adapté et un matériel de fonctionnement suffisant.

Ce qu’en disent les juges :

Les juges ont constaté que le comité d’entreprise avait plusieurs fois signifié à la direction que l’absence de local propre et le matériel partagé avec d’autres rendaient ses missions plus difficiles.

Or, ils rappellent que bien que la loi n’oblige pas le chef d’entreprise à réserver un local spécifique, il doit tout de même mettre à la disposition du comité d’entreprise des moyens adaptés à son importance.

La société a été condamnée pour délit d’entrave.

Ce qu’il faut retenir :

- L’employeur doit mettre à la disposition du comité d’entreprise un local aménagé et le matériel nécessaire à l’exercice de ses fonctions.

- Le matériel se compose des éléments indispensables à l’exercice des fonctions du comité : tables, chaises, armoires, téléphone...

- La loi n’impose en aucun cas que le local en question soit exclusivement réservé au comité d’entreprise.

- L’employeur doit mettre à la disposition du CE des moyens adaptés à son importance.

D’après site Juritravail

Arrêt de la chambre criminelle de la cour de cassation du 15 mai 2007 n°06-84318


Commentaires

Annonces

Clips de Solidaires

Agir maintenant !

Solidaires dans un monde de brutes

Égalité Hommes-Femmes

On lâchera rien

Ode aux manifestants