Poster un commentaire à la suite de l’article...

vendredi 17 juillet 2009

CDI pour les suppléants et délégués académiques du privé : du nouveau au 10 juillet 2009

Une nouvelle circulaire, du 10 juillet 2009, vient apporter des précisions à celle du 29 février 2008 :
pour la continuité des 6 ans les temps de service comme vacataires dans le public (s’ils n’entraînent pas de rupture) sont désormais pris en compte ;
les services effectués dans des écoles sous (...)

En réponse à...

Logo de Sundep_redac
samedi 23 janvier 2010 à 15h34 - par  Sundep_redac

J’ai été suppléante pendant 5 ans dans la même école de 2002 à 2007. J’ai pris un congé parental de 2 ans (car j’ai eu des jumeaux qui ont eu des soucis de santé). Est ce que je conserve mes 5 années de suppléance ou je repars de 0 ?

A priori votre congé parental n’était pas inclu dans le contrat de suppléance (la date de fin du contrat intervenait avant le congé parental) : la continuité est coupée, vous devez donc redémarrer de 0.

C’est une situation très injuste, comme le sont les non réemplois suite à la fin d’un congé parental.
Ces injustices participent d’une discrimination contre les femmes, susceptibles d’un recours collectif auprès de la Halde (Haute Autorité de Lutte contre les Discriminations et pour l’Egalité).

Qui êtes-vous ?
Votre message

Annonces

Clips de Solidaires

Agir maintenant !

Solidaires dans un monde de brutes

Égalité Hommes-Femmes

On lâchera rien

Ode aux manifestants

Brèves

22 février 2017 - Les chiffres officiels des salaires et la réalité !

Les salaires des enseignants varient beaucoup (...)

13 février 2017 - A surveiller : les demandes d’accès au tour extérieur des professeurs du 2nd degré

Entre les vacances de février et celles de (...)

13 février 2017 - Avantage repas pour les salariés et prix du repas

La sécurité sociale a fixé le montant forfaitaire de

1er février 2016 - Bons à tout faire :

La Poste donne l’exemple : les facteurs de (...)

6 novembre 2015 - Pondération dans les sections de BTS et CPGE

Attention, pas d’attentes du jack pot :
les (...)