Poster un commentaire à la suite de l’article...

vendredi 17 juillet 2009

CDI pour les suppléants et délégués académiques du privé : du nouveau au 10 juillet 2009

Une nouvelle circulaire, du 10 juillet 2009, vient apporter des précisions à celle du 29 février 2008 :
pour la continuité des 6 ans les temps de service comme vacataires dans le public (s’ils n’entraînent pas de rupture) sont désormais pris en compte ;
les services effectués dans des écoles sous (...)

En réponse à...

Logo de Sundep_redac
mercredi 27 janvier 2010 à 10h24 - par  Sundep_redac

discours de Mr Sarkozy (25 janvier 2010) concernant la titularisation des précaires de l’Education Nationale

Le projet n’est pas nouveau, il avait déjà été évoqué il y a deux ans lors d’une négociation sur la précarité dans la fonction publique (nous l’avions relayé à l’époque).

Il y a cependant nécessité d’en éclairer les enjeux et les modalités.

1) modalités :
- concernerait à terme tous les précaires de la fonction publique (dont ceux de l’enseignement privé sous contrat, avec toujours le problème des contrats simples dont l’employeur réel est l’école et pas l’Etat).
8 le SUNDEP va lancer une campagne pour obtenir le basculement de toutes les écoles (et IMP-IME) en contrat d’association.

- il faudrait une certaine durée de présence : rien n’est fixé en la matière : les 6 ans du CDI (et leur continuité problème pour beaucoup) ou moins, à l’image de la loi Sapin ? Les dirigeants actuels ne sont pas des philanthropes...

- pour le reclassement on ne peut pas s’attendre non plus à des miracles : il resterait sans doute le même qu’aujourd’hui. Il n’est en tout cas pas question d’en faire des fonctionnaires, c’est même le but de l’opération...

2) enjeux
En effet, le but du gouvernement en la matière est de casser l’embauche sous statut de fonctionnaire : à coté des « vieux » la plupart des nouvelles embauches se ferait en contrat CDI certes mais sous payés et licenciables aisément.

C’est aussi l’objectif recherché par la mastérisation : obtenir une masse de gens formés dans lequel on pourra puiser au besoin.

... Car par la suite pour les remplacements ou pour combler le déficit de profs on fera appel directement à Pôle Emploi ou à l’interim !

Donc au SUNDEP nous sommes très circonspect sur l’« avancée sociale » que représente cette annonce :
- nous essaierons effectivement de faire bénéficier le maximum de monde des mesures de titularisation, comme nous le faisons actuellement avec le CDI
- nous veillerons à défendre le recrutement par concours comme voie principale car il garantit un « plutôt haut niveau » de salaire et des garanties d’emploi pour tous, y compris à terme pour les CDIsés
- on peut imaginer des aménagements au système des concours, avec par exemple une validation des acquis professionnels qui faciliterait la contractualisation.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Annonces

Clips de Solidaires

Agir maintenant !

Solidaires dans un monde de brutes

Égalité Hommes-Femmes

On lâchera rien

Ode aux manifestants

Brèves

22 février 2017 - Les chiffres officiels des salaires et la réalité !

Les salaires des enseignants varient beaucoup (...)

13 février 2017 - A surveiller : les demandes d’accès au tour extérieur des professeurs du 2nd degré

Entre les vacances de février et celles de (...)

13 février 2017 - Avantage repas pour les salariés et prix du repas

La sécurité sociale a fixé le montant forfaitaire de

1er février 2016 - Bons à tout faire :

La Poste donne l’exemple : les facteurs de (...)

6 novembre 2015 - Pondération dans les sections de BTS et CPGE

Attention, pas d’attentes du jack pot :
les (...)