3 millions de smicards en France ...

mardi 26 février 2008

C’est l’estimation d’une étude de la DARES (institut dépendant du ministère du travail), sans compter les apprentis (410 000).
Cela resprésente 13,3% des actifs.

Dans l’enseignement privé, c’est le lot de pas mal de personnels de droit privé (mais aucune estimation n’est disponible ...).

Mais les enseignants ne sont pas si loin : précaires, ou même profs titulaires d’un concours débutants.

Estimations du nombre de salariés au SMIC au 1er juillet 2007

SecteurNombre total de salariésTaux de smicards Nombre de salariés au SMIC
Entreprises non agricoles, hors intérim 15 590 000 12,9 % 2 010 000
Secteur de l’intérim 720 000 16,5 % 120 000
Salariés agricoles 330 000 31,3 % 100 000
Secteur domestique 710 000 43,2 % 310 000
État, secteur hospitalier public et collectivités locales 5 850 000 9,4 % 550 000
TOTAL 23 200 000 13,3% 3 090 000
Commentaires :
- il n’y avait que 2,5 millions de smicards en France en 2002 ;
- le développement des emplois dans le secteur des services et des temps partiels (pour plus de 30 % rémunérés au SMIC) ont contribué à cet appauvrissement ;
- la fonction publique parait à priori mieux lotie (près de 10% de smicards) mais en fait près d’un emploi sur deux (49%) appartient à la
catégorie C (la plus basse) ;
- en 2007 dans le privé, le nombre de smicards diminue ... parce que la revalorisation du SMIC en juillet a été moindre (+2,1 % contre +3,05 %
en 2006), et parce que les salaires dans le privé sont - un peu - repartis à la hausse (+2,9 % pour les ouvriers, +2,8 % pour les employés) ;
- mais dans la fonction publique on est mieux tenu : 0,5% d’augmentation en 2007, 0,56% en 2008 ...

L’étude


Commentaires

Annonces

Clips de Solidaires

Agir maintenant !

Solidaires dans un monde de brutes

Égalité Hommes-Femmes

On lâchera rien

Ode aux manifestants