Poster un commentaire à la suite de l’article...

vendredi 2 octobre 2009

Retraite des mères : les 2 ans maintenus pour les enfants déjà nés

Les mères garderont les deux ans de majoration de durée d’assurance dont elles bénéficient pour chaque enfant né avant la réforme. Pour ceux nés après, les parents pourront se partager les trimestres, qui reviendront à la mère en cas de silence.
Le nouveau dispositif applicable pour la retraite des mères (...)

En réponse à...

Logo de Laurence Karsznia
mardi 1er septembre 2009 à 23h07 - par  Laurence Karsznia

Bien-sûr, les hommes s’investissent de plus en plus dans les tâches de la vie quotidienne et l’éducation de leurs enfants .
Bien-sûr, certains même les élèvent seuls.
Bien-sûr... mais là n’est pas la question.

Celles que je me pose par exemple, sont relatives à l’actualité du moment : la fameuse grippe H1N1 (et « l’aubaine » qu’elle représente pour poursuivre le démantèlement du droit du travail).

Qui un directeur d’école (ou un service médical), appellera-t-il « spontanément » en premier, quand un enfant présentera les symptômes de la grippe ?
Qui imagine-t-on « naturellement » garder les enfants à la maison en cas de maladie ou de fermeture d’école ?
Et qui donc risque de subir les lourdes conséquences d’absences prolongées ou répétées, sur son lieu de travail ?

Ne seraient-ce pas trop souvent les mères ?

Alors refusons cette modification qui n’est d’ailleurs peut-être, que le prélude à la disparition pure et simple de cette bonification, pour les uns comme pour les autres !

Si inégalité il y a, elle réside dans le fait que les femmes sont trop souvent défavorisées dans le monde du travail et que bien souvent, ce sont elles qui portent le poids de ce que l’on appelle abusivement « solidarité familiale » .

Bien-sûr, il conviendrait aussi que les hommes voient enfin garantis leurs droits de père ! Mais ça, c’est un autre combat, tout aussi légitime me semble-t-il.

Restons solidaires.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Annonces

Clips de Solidaires

Agir maintenant !

Solidaires dans un monde de brutes

Égalité Hommes-Femmes

On lâchera rien

Ode aux manifestants