Poster un commentaire à la suite de l’article...

jeudi 24 septembre 2009

Grippe A ou H1N1 : fermeture de classe, rémunération en cas d’absence ...

Le gouvernement communique abondamment avant la rentrée sur le « plan d’action » élaboré contre une éventuelle épidémie de grippe A.
On ne peut certes pas ironiser sur des mesures qui visent à protéger la santé de centaines de personnes. Le précédent de la canicule de 2003, qui a effectivement coûté la (...)

En réponse à...

Logo de SUNDEP
dimanche 27 septembre 2009 à 14h43 - par  SUNDEP

- Si le salarié est malade, il est lui même couvert par l’assurance maladie

- s’il garde un enfant malade : la convention collective stipule "Absences pour enfant malade : tout salarié peut, sur justificatif médical et après avoir dûment prévenu le chef d’établissement, bénéficier d’une autorisation d’absence pour soigner un enfant
malade, dans la limite de trois jours par année scolaire, pendant lesquels le salaire est maintenu. Le salarié peut, sur justificatif médical et avec l’accord du chef d’établissement, s’absenter six autres jours, pendant lesquels il recevra un demi salaire.Ces absences pourront être prises par journée ou par demi-journée."

- s’il garde un enfant non malade : trou juridique ...

- si l’établissement est fermé : il n’y a pas rupture de contrat, pas d’absence de par la volonté du salarié, la rémunération doit être maintenu.
Le gouvernement profite cependant de cette menace de pandémie pour mettre en place toute une série de dérogations au droit du travail (voir article), sur la limitation du droit de retrait, sur le contrôle des absences, sur l’organisation du travail...

Qui êtes-vous ?
Votre message

Annonces

Clips de Solidaires

Agir maintenant !

Solidaires dans un monde de brutes

Égalité Hommes-Femmes

On lâchera rien

Ode aux manifestants