Le budget de l’éducation est retombé au niveau de celui de 1980 !

vendredi 23 avril 2010

De la petite enfance à l’université, dans les investissements et les enjeux éducatifs, la France n’a pas d’ambition pour sa jeunesse.

Un mauvais calcul pour l’avenir !

Longtemps en retard en termes d’investissement éducatif, la France a progressivement rattrapé la moyenne des pays de l’OCDE.

Mais l’ensemble des dépenses d’éducation, rapporté au PIB, baisse de manière continue depuis le milieu des années 1990.

Alors que la fin des années 1980 et le début des années 1990 avaient été marqués par un effort important pour diminuer l’échec scolaire et élever le nombre de bacheliers, les gouvernements qui se sont succédé depuis ont fait une pause.

Le niveau de dépenses par habitant, en euros constants, est resté stable, d’où une baisse progressive de la part de la dépense d’éducation dans le PIB.

La décision prise par Nicolas Sarkozy de ne pas remplacer un fonctionnaire sur deux partant à la retraite renforce cette tendance dans un pays où les enseignants constituent le principal bataillon des fonctionnaires d’Etat.

Ainsi, plus de 30 000 postes d’enseignants ont été supprimés de 2007 à 2010. Des suppressions d’autant plus problématiques que les effectifs des élèves des écoles, et maintenant des collèges, sont orientés à la hausse, du fait du dynamisme de la démographie française.

Enfin, les dépenses engagées pour rénover les universités ne peuvent cacher la grande misère de l’enseignement supérieur français et l’insuffisance persistante de l’effort national de recherche.

Philippe Frémeaux, Alternatives économiques

Evolution de la part de la dépense intérieure d’éducation (DIE) dans le PIB

AnnéeDIE en prix courants (milliards d’euros)Part DIE/PIB (en %)DIE aux prix 2008 (milliards d’euros)Croissance annuelle* de la DIE prix 2008Croissance annuelle* du PIB prix 2008
1980 28,5 6,4 71,2
1985 50,7 6,7 80,7 2,5 1,5
1990 68,0 6,6 92,9 2,6 3,2
1995 91,3 7,6 113,7 2,3 1,2
2000 104,9 7,3 124,4 1,8 2,8
2001 107,3 7,2 124,8 0,3 1,9
2002 110,8 7,2 125,8 0,8 1,0
2003 113,1 7,1 126,0 0,2 1,1
2004 115,6 7,0 126,8 0,6 2,5
2005 117,5 6,8 126,4 -0,3 1,9
2006 123,1 6,8 129,3 2,3 2,2
2007 126,2 6,7 129,4 0,0 2,3
2008 129,4 6,6 129,4 0,0 0,4

Source : MEN-MESR-DEPP, Compte de l’Éducation

* Croissance annuelle moyenne sur la période, donc par rapport à l’année précédente dans le tableau


Annonces

Clips de Solidaires

Agir maintenant !

Solidaires dans un monde de brutes

Égalité Hommes-Femmes

On lâchera rien

Ode aux manifestants