Des vigiles pour la cantine.

vendredi 15 juillet 2011

Alors que dans certaines communes les enfants de chômeurs sont privés de cantine, dans d’autres on privatise la surveillance.

La société privée MD2, basée à Istres, servira également les repas.
Bousculades, bagarres, grossièretés, insultes , les interclasses sont souvent propices à ce genre de débordements. A fortiori, le temps libre de la cantine. A Plan-de-Cuques, le maire (sans étiquette) a trouvé la parade.« Les femmes de service se plaignaient, n’y arrivaient plus, alors on va les soulager », explique Jean-Pierre Bertrand.
Un appel à marché a été lancé auprès d’une société privée de sécurité, MD2, basée à Istres. Des bras musclés pour surveiller des gamins de 6 à 11 ans, qui sont loin d’avoir le profil de voyou, c’est le tableau qu’on devrait avoir à la rentrée dans les écoles Malraux 1 et 2 et en partie à Robert-Debré.
Neuf agents de cette société vont se charger de la surveillance de l’intercantine et du service des repas. Un contremaître devrait assurer la liaison entre la société et la mairie. Quelque peu surpris, la plupart des parents se disent très partagés sur cette décision. « Il me semblait que ça fonctionnait avec les »tatas« . Nous venons d’Allauch, intervient cette maman, là-bas ça n’existe pas ». Sandrine, elle, s’interroge sur la compétence de ces personnes qui vont prendre la relève des agents municipaux. « Quels contacts auront-ils avec les enfants, ont-ils eu une formation psychologique ? C’est inconscient de faire ça. Les parents ont besoin d’être rassurés sur ce point-là ».
« Il y aura un coordonnateur avec le Bafa »,répond le maire dont la nature de la société ne semble pas le déranger. « Il s’agit de surveillance, pas de sécurité. Elle va faire de l’encadrement. Elle peut aussi créer une filiale, une société annexe, pour faire ce genre de travail ».



Toutes les brèves du site

Annonces

Clips de Solidaires

Agir maintenant !

Solidaires dans un monde de brutes

Égalité Hommes-Femmes

On lâchera rien

Ode aux manifestants