Les néo-fascistes italiens veulent interdire des livres dans les écoles

jeudi 10 juillet 2014

Les néo-fascistes italiens copient sur la mouvance Belghoul, Bourges, La Rochère en voulant interdire des livres dans les écoles selon « actualitte.com »
Le phénomène pourrait d’ailleurs prendre de l’ampleur... si les pays européens décidaient de suivre l’exemple des USA où, selon la même source, « le nombre de censures observées a considérablement augmenté au sein des établissements scolaires. Sont particulièrement visés les ouvrages traitant de la sexualité ou des ethnies, mais, en règle générale, tout ouvrage faisait apparaître, ou rédigé par un membre d’une minorité a des chances de rapidement disparaître. »

« Globalement, les raisons invoquées pour bannir les livres tiennent à un conservatisme à tout crin, et à une volonté de protéger des traditions : Le Premier qui pleure a perdu, The Absolutely True Diary of a Part-Time Indian en VO, a été qualifié d’« anti-chrétien », tandis qu’une mère a dénoncé le caractère pornographique du Journal d’Anne Frank »...

Protéger les enfants en leur interdisant de lire est une idée assez naturelle dans les milieux conservateurs, en particulier dans les milieux religieux conservateurs ...

d’après Le Mammouth déchainé lire la suite sur Actualitté


Sur le Web : Actualitté

Toutes les brèves du site

Annonces

Clips de Solidaires

Agir maintenant !

Solidaires dans un monde de brutes

Égalité Hommes-Femmes

On lâchera rien

Ode aux manifestants