STI2D : 36 % des enseignants envisagent de quitter leur poste

jeudi 18 septembre 2014

Plus d’un pro­fes­seur exer­çant en STI2D sur trois envi­sage de quit­ter son poste, 3 ans après la réforme de la filière, selon une enquête.

Trois ans après la réforme de la filière STI2D, les ensei­gnants ont été inter­ro­gés, dans le cadre d’une enquête, sur sa conduite et son impact sur leurs condi­tions de tra­vail. Cette enquête, remise aux membres du CHSCT du minis­tère de l’Education natio­nale, a été dévoi­lée hier par l’AEF.

La « réforme » appliquée à la rentrée 2011 avait bien pour but de démanteler ces filières « mangeuses de postes » dans le cadre d’alors de la RGPP et cette ...« réforme » a eu pour conséquence de démotiver, angoisser nombre d’enseignants plus ou moins jetés dans des filières où on leur demandait de devenir « généraliste dans le technologique », eux qui auparavant étaient des spécialistes de qualité dans leur discipline !

Le bilan ?
Rien d’étonnant quand le premier ressort d’une « réforme » est la suppression de postes !

_ Le SUNDEP l’avait bien dit et s’est mobilisé en intersyndicale contre cette « réforme Chatel » des filières technologiques



Toutes les brèves du site

Annonces

Clips de Solidaires

Agir maintenant !

Solidaires dans un monde de brutes

Égalité Hommes-Femmes

On lâchera rien

Ode aux manifestants