Quelle solution pour les remplacements II ?

mardi 7 octobre 2014

L’autoremplacement et la suppression des congés maladie (Ministère)

Selon 20 minutes, le débat sur le remplacement des profs absents serait relancé.

Parmi les solutions envisagées, l’auto-remplacement serait à l’étude et cette mesure pourrait même être retenue par la nouvelle ministre de l’Éducation, Najat Vallaud-Belkacem.

Depuis plusieurs années déjà l’administration a ses idées : faciliter le remplacement par des collègues de l’établissement quitte à ce que ce soit quelque peu chaotique (mais bien payé, il faut toujours attirer le goujat).

Une autre suggestion, plus judicieuse encore avait été faite en 2013 par la médiatrice de l’Éducation nationale, Monique Sassier :

« Il n’est pas sûr qu’il faille remplacer une heure de maths par une heure de maths », indiquait-elle (ah ?), suggérant par exemple, qu’un prof de français échange ses heures de cours avec son collège de maths absent.
« Il prendra de l’avance dans sa discipline et rétrocédera un temps de cours à son collègue lorsqu’il sera de retour. »

Demander au prof malade de rattraper le travail non fait quand il revient, voilà qui devrait beaucoup améliorer le système de remplacement, en effet...,

Mais à l’heure du numérique, il serait quand même beaucoup plus moderne de demander au malade de faire des cours en visio-conférence depuis son lit !

source Mammouth Déchaîné



Annonces

Clips de Solidaires

Agir maintenant !

Solidaires dans un monde de brutes

Égalité Hommes-Femmes

On lâchera rien

Ode aux manifestants