Au Conseil Supérieur de l’Education du 30 septembre : sanctions et pouvoir du chef d’établissement dans l’enseignement public

mercredi 13 octobre 2010

Tout ce qui concerne l’évolution de l’enseignement public et son fonctionnement participe du système éducatif et nous concerne directement.

Quand l’ensemble des organisations syndicales et la FCPE ainsi que l’UNL (syndicat lycéen) dénonce la méthode [1] et le contenu de ces textes, il est bon de rappeler que le budget en baisse de l’Éducation nationale conduit à toujours moins d’adultes dans les établissements scolaires :
moins d’encadrement, on réprime : voilà la solution ?
Absence des élèves, absentéisme scolaire des élèves : on réprime (loi Ciotti), voilà la solution ?

Où passent les postes d’encadrants, infirmières, médecins scolaires, orientateurs psychologues ? A la trappe !
Mieux vaut faire paraître de nouveaux textes concernant des sanctions (les sanctions étant par principe nécessaires bien sûr) !
Encore de la com’ ?


[1Au niveau méthode, le CSE de juillet 2010 ayant repoussé ces projets, les mêmes textes sont représentés au CSE du 30 septembre : les membres du CSE ne sauraient donc pas lire, qu’il leur faille relire pour « comprendre » ? D’où un communiqué commun sur la « méthode »



Toutes les brèves du site

Annonces

Clips de Solidaires

Agir maintenant !

Solidaires dans un monde de brutes

Égalité Hommes-Femmes

On lâchera rien

Ode aux manifestants