Primes mirifiques sous le sapin de Noël pour les Recteurs

mardi 21 décembre 2010

« Les recteurs d’Académie comme les bénéficiaires de minima sociaux auront droit à une prime pour Noël. Les montants ne seront pas les mêmes. De 152,45 € à 228,67 euros pour les seconds, de 19 000 à 22 000 € pour les premiers.

Et quelle prime de Noël peuvent bien toucher les AVS qui employés à mi-temps gagent 480 € par mois ? Mystère...

Vite fait, bien fait. A la faveur d’un décret et d’un arrêté publiés en novembre dans la plus grande discrétion, la prime des 30 recteurs de l’hexagone s’envole sous l’habillage d’une modernisation de la gestion des hauts fonctionnaires.

Une carotte sur mesure pour s’attacher la motivation des Recteurs à mettre en œuvre les engagements du Gouvernement et notamment la fameuse RGPP et son cortège de suppressions de postes. Une part fixe donc de 15.200 euros, et une part variable dont le montant pourra aller jusqu’à 45% de la part fixe, soit de 0 à 6.840 euros, le tout constituant une “prime au mérite“.

Nullement gêné d’afficher de tels chiffres, le ministère de l’Education nationale évoque une simple mise à niveau, voire la fin d’une injustice : “Il ne s’agit pas d’une prime exceptionnelle, ni même de la création d’une nouvelle indemnité, mais il s’agit essentiellement d’un rattrapage, d’une amélioration du régime indemnitaire par rapport à d’autres fonctions de la Fonction publique“.

Un joli coup de pouce puisque la nouvelle prime vient remplacer l’ancienne indemnité de charges administratives qui s’élevait à 22 000 francs.  »

sources Mediapart accessible aux non abonnés


Sur le Web : Mediapart

Toutes les brèves du site

Annonces

Clips de Solidaires

Agir maintenant !

Solidaires dans un monde de brutes

Égalité Hommes-Femmes

On lâchera rien

Ode aux manifestants