Inquiétudes pour les Documentalistes alors que leurs statuts sont dans le collimateur du Ministère.

vendredi 28 janvier 2011

Un projet de circulaire de mission est à l’étude au ministère pour redéfinir les fonctions de documentalistes.
Ce projet est sorti le 18 janvier et laisse la profession devant un grand nombre de doutes en particulier sur l’évolution des missions pédagogiques des enseignants documentalistes. Il fait suite à un document (le PACIFI), qui se présente comme un texte officiel de recommandations pour structurer les formations info-documentaires du collège au lycée.
Une somme de différentes analyses et inquiétudes est présente sur le site lsignalé ci-dessous.

Dans l’orientation qui se dessine non seulement la fonction enseignante est gommée, mais ce qui se profile aussi c’est une présence maximale dans l’établissent pouvant aller jusqu’à 39 heures par semaine. Cette amplitude horaire permettrait de réaliser les innombrables tâches de gestion qui incomberaient désormais aux docs.

Ce qu’ils redoutent aussi c’est l’ouverture maximale des CDI qui deviendraient alors de learning centres. De plus la du projet de circulaire, du texte sur la fonction de chef de travaux et la référence aux ECDI en lien avec les learning centres il y a quelques mois, laisse bien apparaître le centrage des tâches sur la gestion, la logistique et la satisfaction de l’usager.

Mais là il n’est plus question de « professeur » documentaliste.



Toutes les brèves du site

Annonces

Clips de Solidaires

Agir maintenant !

Solidaires dans un monde de brutes

Égalité Hommes-Femmes

On lâchera rien

Ode aux manifestants