Condamnée, Normale Sup maintient l’interdiction d’une conférence sur la Palestine

jeudi 3 mars 2011

Vendredi 26 février le Tribunal administratif a jugé que l’école avait porté « une atteinte grave et manifestement illégale à la liberté de réunion » en interdisant aux élèves du collectif Palestine-ENS d’organiser des débats à l’occasion de l’Israel apartheid week du 8 au 15 mars.

En des termes particulièrement sévères, le jugement en référé a récusé l’argument d’un potentiel « trouble à l’ordre public » lié aux « thèmes retenus » et considéré que les requérants du collectif « pouvaient légitimement inscrire leur initiative dans la tradition de réunion de l’ENS ouvertes au public ». En conséquence, le tribunal a ordonné à la direction de « réexaminer la demande de salle proposée... dans un délai de trois jours ».

La directrice de l’ENS a annoncé son intention de faire appel et par conséquent de porter la question au Conseil d’Etat.

Rappelons que, pour les mêmes raisons avancées de « sécurité », la conférence à laquelle devait participer Stephane Hessel avait été annulée .

source Mediapart



Toutes les brèves du site

Annonces

Clips de Solidaires

Agir maintenant !

Solidaires dans un monde de brutes

Égalité Hommes-Femmes

On lâchera rien

Ode aux manifestants