Un rapport qui remet en cause le bilan du ministre Blanquer

dimanche 12 décembre 2021

Un rapport du Sénat vient rappeler qu’en France :
- les salaires des profs sont plus bas que dans le reste de l’Europe
- le temps de travail est plus élevé que dans le reste de l’Europe
- les classes sont plus chargées.
cf le Monde.fr

Un rapport sénatorial pointe la dégradation des conditions de travail des enseignants
Baisse du pouvoir d’achat, classes surchargées, heures de travail : le Sénat s’est emparé de la question des conditions de travail des enseignants, en préparation de l’examen du projet de loi de finances 2022, qu’il a rejeté le 23 novembre.
Par Violaine Morin le 23-11-2021

EXTRAITS

« En euros constants, les enseignants français ont perdu entre 15 et 25 % de rémunération au cours des 20 dernières années ». Des salaires en chute de près de 20% en 20 ans, devenus nettement plus faibles que les salaires du privé. Un temps d’enseignement nettement supérieur à celui des pays voisins pour des salaires nettement plus bas. Des conditions de travail parmi les plus dégradées de tous les pays de l’OCDE. Tout cela est connu. Mais ce réquisitoire sans appel ne vient pas d’un syndicat enseignant. Il est tiré du rapport du Sénat sur le budget de l’Education nationale. Budget malgré tout adopté sans modification par la commission des Finances du Sénat...

20% de perte de pouvoir d’achat en 20 ans

Il est rare de voir le Sénat, majoritairement à droite, aller dans un sens favorable aux enseignants. On se rappelle du rapport Longuet (2016) qui avait calculé au plus mesquin les économies qu’on pouvait faire sur le dos des professeurs. Mais le rapport de Jean-François Husson (LR) sur le budget 2022 de l’Education nationale apporte un éclairage particulièrement net sur ce qu’il faut bien nommer la dévalorisation matérielle mais aussi morale du métier enseignant.

Comment évaluer un corps de métier ? Le rapport el fait par l’évolution de ses rémunérations en comparaison avec celles du privé. Il le fait aussi par comparaison avec les autres pays. Enfin il introduit des éléments liés à la durée et aux conditions de travail.

« En euros constants, les enseignants français ont perdu entre 15 et 25 % de rémunération au cours des 20 dernières années », établit le rapport en se basant sur un document de la Depp. Le rapport donne des exemples précis. Ainsi au bout de 15 ans d’ancienneté, en euros constants, le salaire d’un professeur des écoles de 2020 est inférieur de 22% à celui qu’il aurait eu en 2000. Pour un certifié la baisse est de 23%. C’ets en fin de carrière que l’écart est le plus élevé , ce qui va peser sur la retraite. Dans les deux cas on a 25% de perte.

(...)

Plus de travail pour des salaires plus bas qu’ailleurs en Europe

Justement restons dans la comparaison internationale. « Le salaire effectif brut moyen des enseignants est plus faible en France qu’en Allemagne et dans la plupart des pays du nord de l’Europe, mais aussi qu’en Angleterre et au Portugal. Dans le premier cycle du second degré, il se situe en dessous de ceux pratiqués en Allemagne et dans la plupart des pays d’Europe du Nord (Finlande, Danemark, Pays-Bas) », note le rapport. Autour de 15 ans de carrière l’écart entre les salaires versés aux enseignants français et ceux de leurs collègues européens est d’environ 10 000 $ par an. Enfin cet écart ne cesse de se creuser. Alors qu’entre 2014 et 2019 les salaire des enseignants en début de carrière ont augmenté de 2 à 3% pour les professeurs français, la hausse a été de 7% en Allemagne, de 20% dans les pays nordiques.

(...)

Face à cette situation, la « revalorisation » annoncée par JM Blanquer parait lilliputienne. 245 millions, répartis sur la moitié des enseignants, justement pas celle qui a connu la plus forte chute de pouvoir d’achat. Une revalorisation nettement inférieure aux accords PPCR, stoppés nets dans leur élan par le nouveau président. Les accords PPCR sont évalués par le même rapport à 1 milliards d’euros dont 26 millions en 2021 et 17 en 2022. La revalorisation « inédite » de JM Blanquer ne peut pas prétendre rendre le métier enseignant plus attractif dans ces conditions.

François Jarraud

rapport du sénat ici


Commentaires

Annonces

Clips de Solidaires

Agir maintenant !

Solidaires dans un monde de brutes

Égalité Hommes-Femmes

On lâchera rien

Ode aux manifestants