Prime d’attractivité annuelle revalorisée au 1er février 2022

vendredi 31 décembre 2021

La prime d’attractivité versée à certains maîtres depuis le mois de mai 2021 est revalorisée à compter du 1er février 2022. Son versement reste mensuel.
Les enseignant.es concerné.es sont les maîtres en contrat définitif, quelle que soit l’échelle de rémunération ayant atteint le 9e échelon de la classe normale et les maîtres délégués (en CDD ou en CDI).

Le montant de la prime :
Echelon 2 : 2200 € brut/an soit 183,33€ brut/mois
Echelon 3 : 2050€ brut/an soit 170,83€ brut/mois
Echelon 4 : 1500€ brut/an soit 125€ brut/mois
Echelon 5 : 1100€ brut/an soit 91,67€ brut/mois
Echelon 6 et 7 : 900 € brut/an soit 75€ brut/mois
Echelon 8 et 9 : 400€ brut/an soit 33,33€ brut/mois

Pour les maitres auxiliaires :
MA1 (échelon 1) et MA2 (échelons 1 à 3) soit 1200€ brut/an
MA2 (échelon 4) soit 1150€ brut/an
MA1 (ech. 2) et MA2 (échelon 5) soit 1100€ brut/an
MA1 (éch.3) et MA2 (échelon 6) soit 1000€ brut/an
MA1 (éch.4) et MA2 (éch.7) soit 900€ brut/ an
MA1 (éch.5 à 7) et MA2 (éch8) soit 800€ brut/an
MA1 (éch.8) soit 400€ brut/an

Bientôt, les enseignant.es qui ont le plus d’ancienneté, d’expériences, toucheront moins que ceux qui entrent dans le métier ! Est-ce normal ?
Les enseignant.es étant à l’échelon 9 ont été reconsidéré , in extremis. Il y aura donc 58% sur l’ensemble des enseignants qui auront droit à cette prime. Sachant que l’enveloppe est restée la même (pourquoi le ministre a rendu de l’argent à Bercy ?).

De même, "les AESH, personnels administratifs de la Fonction Publique sont exclu-e-s du versement de la prime. Les personnels enseignants la percevront de manière différenciée : la prime est dégressive en fonction de l’ancienneté. Les contractuelle.s ont une prime significativement plus faible que les titulaires.

C’est une rupture d’égalité flagrante entre personnels« , estime Sud Education. Le syndicat a annoncé déposer un recours devant le Conseil d’Etat. »Cette rupture d’égalité flagrante entre contractuelle.s et titulaires dans le versement d’une prime, alors que ces personnels remplissent les mêmes fonctions, est inadmissible : SUD éducation a donc déposé un recours devant le Conseil d’État".
Pour le Sundep Solidaires, la lutte se situe au sein de nos Comités économique et social (CSE- droit privé) pour demander des augmentations de salaires pour les personnels administratifs et éducateurs.
Mais ne nous y trompons pas, pour le SUNDEP Solidaires, c’est bien une augmentation générale des salaires de tous les personnels qui est nécessaire. Cette augmentation doit bénéficier en priorité aux salaires les plus bas, et tendre vers l’égalité salariale entre les personnels.

Pour obtenir satisfaction sur ces revendications légitimes, il faut construire le rapport de force avec le ministère : c’est dans ce cadre que le SUNDEP Solidaires avec SUD éducation appellent à construire un mouvement de grève d’ampleur le 27 janvier 2022, et à mettre dès à présent en débat les moyens pour l’ancrer dans la durée.


Commentaires

Annonces

Clips de Solidaires

Agir maintenant !

Solidaires dans un monde de brutes

Égalité Hommes-Femmes

On lâchera rien

Ode aux manifestants