Communiqué contre l’uniforme à l’école

mercredi 6 décembre 2023


Au lieu de réfléchir à l’émancipation des élèves pour qu’ils prennent pleinement leur place dans le monde, la droite macroniste par la voix du ministre de l’Éducation nationale ne trouve rien de mieux que proposer l’expérimentation de l’uniforme à l’école à l’échelle nationale.

Cette mesure n’a pas manqué de plaire à l’extrême droite ainsi qu’à la droite dure de Laurent Wauquier qui en Région Auvergne Rhône Alpes s’est immédiatement proposé pour financer cette expérimentation dans les lycées volontaires.

Quels citoyens et citoyennes veulent-ils construire à travers le port d’un vêtement ?

L’uniformisation n’a jamais créé des êtres libres. Au lieu de lutter contre les inégalités réelles d’accès à la culture, de mettre à disposition des lieux de qualité pour étudier, on veut nous faire croire qu’un uniforme ferait disparaitre toutes les différences.

L’uniforme, c’est nier que les élèves s’expriment aussi à travers leurs habits comme les adultes ; c’est nier la possibilité qu’ils aient leur mot à dire. La vie des élèves ne s’arrête pas une fois franchi le portail de l’école. L’école ne peut pas prendre modèle sur l’armée où l’ordre et l’uniforme priment sur l’imagination, où le « Je » se noie dans le collectif.

Les études au sujet du port de l’uniforme démontrent d’ailleurs son inefficacité pour faire face aux problématiques qu’il est réputé résoudre. Il peut même s’avérer contre-productif. L’uniforme n’a jamais mis fin aux inégalités qu’elles soient sociales, économiques ou culturelles.

C’est d’une politique réelle de partage des richesses dont nous avons besoin, pas de faire de chaque élève de bons petits soldats.

Le 22 novembre 2023