Prof d’EPS : le tête dans le panier.

mercredi 13 avril 2011

Les enseignants d’EPS n’ont pas le moral et le malaise semble prendre racine depuis quelques années.

En effet,une enquête de 2009 diligentée par le Ministère de l’Education nationale, en partenariat avec la MGEN, montre que même si les professeurs d’EPS sont globalement satisfaits de leur métier et apprécient leur discipline, seuls 51% des enseignants jugent leur moral bon. Plus inquiétant encore, 68% sont pessimistes quant à l’avenir de l’EPS et 83% quant à celui du système éducatif dans son ensemble et cela même chez les enseignants en début de la carrière. Les derniers chiffres des candidats au Capeps sont là pour le prouver.

Les conditions de travail et le climat dans les établissements se sont encore détériorés alors que déjà 52% des enseignants d’EPS jugeaient l’exercice de leur métier de plus en plus difficile. Service partagé, classes surchargées, incivilités, violences…66% des enseignants d’EPS ont le sentiment d’être soumis de plus en plus à des facteurs de stress.

Ne nous rassurons pas : dans les autres disciplines ... ce n’est pas mieux !



Toutes les brèves du site

Annonces

Clips de Solidaires

Agir maintenant !

Solidaires dans un monde de brutes

Égalité Hommes-Femmes

On lâchera rien

Ode aux manifestants